Le blog Missègle

Série Secrets de fabrication #1: Chaussettes chaudes

Voici le premier épisode d'une série qui je l'espère vous interessera. Au travers de petits reportages photo, vous allez pouvoir suivre les étapes de fabrication de vos produits Missègle.

De la tonte à l'emballage, toute l'équipe de Missègle met en oeuvre des savoir-faire artisanaux pour vous proposer une qualité et un confort irréprochables.

Pour ce premier numéro, nous allons partir à la rencontre d'un grand succès de Missègle: ses chaussettes chaudes.

Pour obtenir des chaussettes très chaudes, la première étape est le choix de la matière. Il y a toujours des partisans des matières synthétiques mais Missègle s'engage depuis plus de 30 ans pour utiliser le maximum de matières naturelles, qui ont pour principaux avantages:

- une "respiration" naturelle du pied

- une très bonne isolation thermique

- pas d'odeurs désagréables, même dans des conditions extrêmes

Le duvet de yack est une des matières naturelles les plus chaudes au monde. Les troupeaux de yack sont originaires de toute la région de l'Himalaya, avec les conditions climatiques extrêmes que l'on connait. Pour se protéger du froid, ils développent une toison extrêmement chaude.

Le mohair de chevreau est issu de la chèvre angora. Sa capacité d'isolation est exceptionnelle, tout en restant très légère (grâce à sa structure enchevêtrée si particulière).

Nos chèvres angora pâturant dans nos prés à Burlats

Vient ensuite la deuxième étape, le tricotage de ces chaussettes.

Pour obtenir des chaussettes bien chaudes, qui vont isoler parfaitement le pied et le tenir au chaud, nous les tricotons sur des machines bien particulières. Les chaussettes chaudes en duvet de yack sont tricotées sur des machines à grosse jauge (jauge 3), en veillant à une grosse densité de matière. Elles sont de fait assez épaisses et sont idéales pour les grosses chaussures voire les bottes (nombre d'agriculteurs ou de bergers les utilisent au quotidien). Des renforts sur le talon et la pointe ont été rajoutés pour assurer une longévité supérieure, même dans des conditions d'utilisation exceptionnelle (journée de travail, journée de ski/rando, etc...)

Fernand, notre ami berger, qui porte au quotidien nos chaussettes chaudes Himalaya

Tricotage très dense en jauge 3, bouclettes intérieures

Les bouclettes intérieures agissent véritablement à la fois comme un ressort pour le pied et comme une "semelle d'isolation thermique". Nous avons récemment changé légèrement le procédé de tricotage: plus de densité, plus de bouclettes, ce qui donne des chaussettes plus épaisses (donc plus chaudes) et plus résistantes à l'usure.

Et voilà le résultat final: chaussettes chaudes garanties!

Vous souhaitez retrouver tous nos modèles? suivez ce lien: chaussettes chaudes

Information